Chronique Idensity : "Chronicles"

Idensity - Chronicles
Idensity - Chronicles

Vous n'êtes pas bien au point avec les sorties metal de l'année 2013 ? Sans plus attendre nous allons y remédier en vous présentant les français d'Idensity.

 

Fondé en 2008, le groupe avait d'abord sorti Serenity (2011). Depuis plus de trois ans, les musiciens partagent l’affiche de groupes tels que Dagoba, De­capitated, Zuul Fx ou encore Bukowski. Ainsi, ils se sont fait connaître du public français, belge et suisse.

                                                                                                                                          

Si vous n'en avait jamais entendu parler, ce n'est pas grave, vous allez seulement prendre une bonne claque en écoutant leur dernière réalisation. Il s'agit de Chronicles sorti en octobre 2013 sous lelabel français Send the Wood. Comme le groupe ne fait pas les choses qu'à moitié, l'album est mixé par Dan Swanö (Edge of Sanity, Bloodbath, Katatonia). Autant dire que le son et les orchestrations sont au top : grandiloquence et atmosphère épique sont au rendez-vous ! Voilà de quoi s'en mettre plein les oreilles !

 

Les fans de Septicflesh devraient être ravis. Dès la pochette, nous pensons d'emblée aux artwork réalisés par Seth. Nous trouvons aussi une alternance des growls, du chant clair et des chœurs, le tout relevé par des sonorités orientales. Il n'y a qu'à prendre le titre éponyme à 0:50 pour que les riffs nous rappellent ceux de The Vampire from Nazareth de nos chers grecs.

 

Cependant, Idenstiy ne se contente pas de rendre hommage à Septicflesh. Les compositions sont enrichies par la présence d'une violoniste, Mayline Gautié, qui apporte une note chaleureuse, et fortement agréable, aux morceaux. Le groupe propose aussi des passages proches du death technique comme dans « Over the Abyss ».

 

Les émotions se mêlent au fil de l'album. La mélancolie nous gagne avec « Sekhmet » (déesse égyptienne). En effet, le morceau s'ouvre sur des notes de clavier accompagnées par un chant lyrique féminin. Cela est rapidement relayé par une voix masculine assez profonde ainsi que par les mélodies de violon qui contrastent alors avec l'univers sombre de l'intro du morceau. Avec « Mofà », nous passons par l'Asie comme le suggèrent les sonorités. Là-bas, nous assistons à une cérémonie où se font entendre des incantations. « Mantra » nous transporte dans les chaudes terres de Shiva au son de ce qui semble être un sitar.  « Typhon » propulse également les auditeurs du calme à la rage en un rien de temps. Le voyage parmi les peuples et les coutumes autour de la mort prend fin dans les pays nordiques avec « Loki » (dieu malicieux qui sème la discorde et aime tromper les autres).

 

Chronicles est donc une excellente sortie de cette fin d'année 2013.

 

Note : 19/20

Écrire commentaire

Commentaires : 0