Chronique La Ventura: White Crow

 

 

La Ventura, groupe de Metal à chant féminin et formé en 2007 aux Pays-Bas, le groupe sort enfin en 2013 son album « White Crow » dans le Benelux, qui continue de faire parler de lui aujourd'hui en se rendant disponible courant 2014 dans une grosse partie de l'europe !

 

Il faut dire qu'avec cet album, enregistré en France au MII Recording Studio, La-Ventura sort un album de qualité.
Oh, encore un groupe pas du tout original vous allez me dire ! Eh bien attendez la suite ! Certes, La-Ventura ne fait pas dans l'original avec un style très prédéfini, mais ce groupe maîtrise son univers, et nous apporte quelque chose de frais qui ravira les fans du genre et même plus. On peut retrouver dans certains titres des riffs quittant même le Metal Symphonique à Chanteuse ou encore le Gothic Metal pour nous donner des sons par exemple très industriels comme dans l'intro de « Watch Me Go ».

Mais parlons un peu de la qualité de prestation du groupe. Carla nous offre sa voix douce et envoûtante. Pas de débat possible, Carla a une très belle voix. Sasha et Mike sur leurs guitares et basses respectives, accompagnent la chanteuse parfaitement. Par contre, avec un seul guitariste, la prestation des passages à plusieurs guitares risquent de paraître moins entraînant, tout comme les voix doublées. La composition et l'exécution des solos sont 2 aspects très réussis, et le fait de ne pas en avoir sur tous les titres ne gêne en rien l'écoute du CD. La batterie, qui se veut volontairement discrète dans l'album pour laisser place à la voix, gagnerait cependant à être mise un peu plus en avant comme pour l'intro de « Human Vanity ». Car au final, on n'entend que la caisse claire et les cymbales.

 


Mais La-Ventura s'en sort du coup très bien et fourni un album de 10 titres de très bonne qualité , malheureusement pas encore disponible en France.

 

 

 

Note : 17/20