Chronique Stone Dözer : "Stone Dözer II"

Stone Dözer II
Stone Dözer II

Pour le groupe argentin tout commence en 2005 sous le nom d'Hellswrath. Trouvant cela trop compliqué à prononcer et à retenir, les membres optent pour Stone Dözer, un nom original et composite formé à partir de termes tels que Stone Henge, bulldozer ou encore le tréma de Mjöllnir (marteau du dieu Thor dans la mythologie nordique).

 

Après Long Live the King, un premier album enregistré au studio Crazy Rabbit, les argentins reviennent en 2014 avec Stone Dözer II.

 

Influencés par Black Label Society, Metallica ou encore Black Sabbath, le groupe dévoile déjà trois morceaux. Plus lourd que ce que nous pouvions entendre sur Long Live the King, le groupe produit un heavy énergique, parfois thrashisant, et bien mixé.

 

Dès le début de You Don't Know Who I Am, nous sommes entrainés par la voix raugue et le dynamisme des musiciens. Nous retrouvons la même chose avec Roll the Dice. Nous ne pouvons alors nous empêcher de penser à Pantera, l'une des inspirations principales du groupe. Sans outrance ou volonté d'être démonstratif, plusieurs solos viennent aérer les compositions de manière très agréable.

 

Cependant, Stone Dözer ne fait pas que dans la rapidité. En effet, au milieu de Snake Eyes, nous découvrons un passage plus apaisé, plus minimaliste avec seulement une guitare soutenue par le jeu d'une cymbale. Mais cela n'est que de courte durée avant que tous les instruments ne reviennent en force sur le devant de la scène !

 

Maintenant, il n'y a plus qu'à attendre le reste de l'album.

 

Note : 15/20

Écrire commentaire

Commentaires : 0