Chronique Whispering Tales : "Ad Abolendam" EP

Whispering Tales - Ad Abolendam EP
Whispering Tales - Ad Abolendam EP

Whispering Tales voit le jour en 2006 sous un autre nom, sur le coup de tête de Steph, le bassiste, avec quelques difficultés  à stabiliser la line-up.

 

En 2011 sort leur premier album, Echoes of Perversion, qui fut accompagné d’une histoire originale en eBook. Un réel concept album de 9 titres reliés par des interludes musicaux.

 

Durant l’été 2012, le groupe enregistre son EP, AD ABOLENDAM, qui en latin signifie « Vers l’abolition ». Cet EP de 3 titres évoque le passage de l’histoire durant lequel le Pape Lucius III promulgua une bulle afin de déraciner l’hérésie. Elle aboutit à la croisade contre les Albigeois et à l’inquisition médiévale. Avec ça, on comprend tout de suite mieux l’artwork de la pochette représentant des membres du clergé torturant des hérétiques, ainsi que les thèmes évoqués.

 

Leur premier titre, Ashes in The Field se divise en 5 parties, chacune différente ce qui apporte une touche prog’ non négligeable pour ce titre. On y retrouve notamment un passage sur la croisade Albigeoise. Ce titre mélange beaucoup de styles et d’ambiances différentes, contant vraiment une histoire. On sent ici vraiment que Whispering Tales c’est non seulement de la musique, mais aussi tout un univers et une histoire. Ceci se confirme avec Limpieza de sangre et Sidereus Nuncius. Même si ce dernier compte une histoire espacée de plusieurs siècles, le thème de l’EP est clairement l’inquisition et ses dérives, et se transforme en récit.

 

Les 3 titres avec une durée moyenne de 10 minutes (3 titres, 30 minutes), nous font vraiment voyager et revivre un passage de l’histoire, d’autant plus que tous les instruments ainsi que le chant sont vraiment maitrisés. Tout est bien agencé, il n’y a pas de fausse note. C’est un EP vraiment à découvrir et à apprécier. Certains passages seraient mieux appréciés s’ils étaient un peu plus péchus, mais l’ensemble est bon.

 

Cependant, avec un seul guitariste, on se demande comment les prestations lives des solos accompagnés de rythmique sont gérés. A quand un second guitariste ?

 

Note : 18/20

Écrire commentaire

Commentaires : 0